rebelle


rebelle

rebelle [ rəbɛl ] adj. et n.
• v. 1160; lat. rebellis « qui recommence la guerre », de bellum « guerre »
1Qui ne reconnaît pas l'autorité du gouvernement légitime et se révolte contre lui. dissident, insoumis, factieux, insurgé, révolté. Minorité rebelle. Troupes rebelles.
N. Personne qui prend les armes contre le pouvoir politique en place. insurgé, mutin . Mater les rebelles. « Marie de Médicis préféra négocier avec les rebelles » (Bainville).
2Littér. Qui ne reconnaît pas l'autorité de certaines personnes ou de certains principes. Fils rebelle. désobéissant, indocile.
Spécialt, Vx Qui ne répond pas à l'amour qu'on lui porte. « Rien ne faisait encore battre son cœur rebelle » (Hugo).
3 ♦ REBELLE À : qui ne cède pas, résiste, est réfractaire, hostile à (qqch.). Rebelle à la loi. hors-la-loi. Rebelle aux conseils, à toute discipline, à tout effort. opposé. Une tête rebelle aux mathématiques. fermé. « Les professions encore rebelles à la forme syndicale » (Romains). Par ext. Organisme rebelle à certains remèdes. (Choses) Qui résiste à l'action de l'homme. récalcitrant. Fièvre, tumeur rebelle. Mèches, boucles rebelles, qui se coiffent mal. ⇒ indiscipliné.
⊗ CONTR. Disciplinable, docile, soumis , souple.

rebelle adjectif et nom (latin rebellis, de bellum, guerre) Qui est en révolte ouverte contre le gouvernement ou contre une autorité constituée : Des troupes rebelles.rebelle (citations) adjectif et nom (latin rebellis, de bellum, guerre) Massimo Taparelli, marquis d'Azeglio Turin 1798-Turin 1866 Qu'a dit la vieille politique de vos pères ? Ne faites pas de martyrs. C'est donc qu'à un gouvernement injuste le martyr est plus nocif que le rebelle. Che cosa disse la vecchia politica dei vostri padri ? Non far martiri. E segno dunque che a un governo ingiusto nuoce più il martire che non il ribelle. I miei ricordi, XVIrebelle (synonymes) adjectif et nom (latin rebellis, de bellum, guerre) Qui est en révolte ouverte contre le gouvernement ou contre...
Synonymes :
- guérillero
- insubordonné
- insurgé
- résistant
- révolté
- révolutionnaire
Contraires :
- fidèle
rebelle adjectif Qui est fortement opposé, hostile à quelque chose, qui refuse de s'y soumettre : Un enfant rebelle à la discipline. Qui manque de dispositions pour quelque chose : Être rebelle à la musique. Qui se prête difficilement à l'action à laquelle on le soumet : Mèche rebelle. Qui est difficile à guérir, qui ne cède pas aux remèdes. ● rebelle (citations) adjectif Théophile Gautier Tarbes 1811-Neuilly 1872 Oui, l'œuvre sort plus belle D'une forme au travail Rebelle, Vers, marbre, onyx, émail. Émaux et caméesrebelle (synonymes) adjectif Qui est fortement opposé, hostile à quelque chose, qui refuse de...
Synonymes :
- rétif
Contraires :
- obéissant
Qui manque de dispositions pour quelque chose
Synonymes :
- fermé
- imperméable
- réfractaire
Contraires :
- doué
Qui se prête difficilement à l'action à laquelle on le...
Synonymes :
- récalcitrant
Contraires :
Qui est difficile à guérir, qui ne cède pas aux...
Synonymes :
- opiniâtre
Contraires :
- bénin

rebelle
adj. et n.
d1./d Qui refuse de se soumettre à une autorité, se révolte contre elle. Factions rebelles.
|| Subst. Un(e) rebelle.
d2./d Rebelle à: qui résiste, refuse de se plier à. Esprit rebelle à la logique.
|| (Choses) Maladie rebelle, qui résiste aux traitements.
Mèches rebelles, difficiles à coiffer.

⇒REBELLE, adj. et subst.
A. — [En parlant d'une pers.]
1. a) (Celui, celle) qui se révolte contre l'autorité du gouvernement légitime, d'un pouvoir établi. Synon. contestataire, dissident, factieux, insoumis, insubordonné, insurgé, mutin, révolté. Troupes rebelles; armée de rebelles; négocier avec les rebelles. Un père offensé (...) est très-différent d'un rebelle qui porte les armes contre son pays, en rase campagne et au mépris des lois (MUSSET, Lorenzaccio, 1834, IV, 6, p. 231). Sa foudroyante ascension commençait à porter ombrage au vieil atâbeg qui songeait sérieusement à organiser contre le général rebelle une expédition punitive (GROUSSET, Croisades, 1939, p. 206).
Rebelle à. Qui se révolte contre. Rebelle à l'état, à la patrie. On le fusilla par derrière, comme traître, félon, rebelle à son légitime souverain (COURRIER, Lettres Fr. et Ital., 1807, p. 749). Je vous déclare aujourd'hui rebelles et désobéissantes à l'Église et à votre archevêque (MONTHERL., Port-Royal, 1954, p. 1021).
b) En partic.
Qui ne reconnaît pas l'autorité de quelqu'un, qui n'est pas docile. Fils, jeunesse rebelle. Un sourire indulgent, le sourire du père qui pardonne à l'enfant rebelle, vint à ses lèvres (PONSON DU TERR., Rocambole, t. 3, 1859, p. 339). En somme j'étais bien rebelle, bien ingrat, bien rebutant (CÉLINE, Mort à crédit, 1936, p. 301).
Les anges rebelles, les esprits rebelles. Les anges déchus, les démons. V. ange ex. 4.
2. Rebelle à. Qui est réfractaire, hostile à quelque chose. Rebelle à la musique, aux mathématiques. Mais ne vous y trompez pas, j'ai une nature rebelle à toute espèce de domination, et l'homme que j'aimerais le plus, je ne le reverrais de ma vie s'il me soupçonnait deux fois (DUMAS fils, Ami femmes, 1864, III, 2, p. 130).
En partic., vieilli. Qui ne répond pas à (l'amour de quelqu'un). Cœur rebelle. Je serais une tigresse Rebelle aux amours, Cachant la griffe traîtresse Dans ma patte de velours (BARB. D'AUREV., Mémor. 1, 1838, p. 190).
B. — [En parlant de qqc.] Qui résiste à quelque chose. Voici ce bloc d'argile désormais durci et rebelle à toute métamorphose, condamné à montrer toujours la même effigie (GAULTIER, Bovarysme, 1902, p. 233).
Mèche, boucle rebelle. Mèche, boucle difficile à coiffer. Juliette, debout devant une glace, en train de ramener une boucle rebelle (ZOLA, Page amour, 1878, p. 819).
MÉD. Difficile à soigner, à guérir. Fièvre, mal rebelle. Une dame de trente-neuf ans, en demi-deuil, maigre et victime d'une constipation rebelle (ROMAINS, Copains, 1913, p. 90).
Rebelle à. Qui résiste à. Ulcère rebelle aux remèdes (Ac.).
Prononc. et Orth.:[]. BARBEAU-RODHE 1930 le rebelle []. MARTINET-WALTER 1973 le rebelle [], [] (17/1). Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. A. Qui refuse l'obéissance à une autorité, une personne a) Ca 1175 en parlant d'une pers. Franceis rebelle (BENOÎT DE STE-MAURE, Chron. des ducs de Normandie, 7181 ds T.-L.); 1174-78 subst. (ÉTIENNE DE FOUGÈRES, Livre des Manières, éd. R. A. Lodge, 468); fin XIIIe s. rebel a [aucun] (Chron. depuis le comm. du monde, ms. Nancy 194, fol. 25b ds GDF. Compl.); b) XIIIe-XIVe s. [mss] chastel rebelle (Chevalerie Vivien, éd. A. L. Terracher, 746, leçon des mss A). B. Qui résiste, s'oppose à une chose 1. a) Ca 1223 « qui ne se soumet pas » char rebelle (GAUTIER COINCI, Miracles, éd. L. F. Koenig, 2 Ch 9, 3666); ca 1285 avoir le cuer rebielle a + inf. (Vrai aniel, 57 ds T.-L.); 1360 rebeaux a leur mandementz (Commissio, Rymer, 2e éd., VI, 297 ds GDF. Compl.); b) 1575 spéc. « (d'une maladie) qui ne cède pas aux remèdes » [chancre] rebelle et malin (PARÉ, Œuvres, V, 25, éd. J. F. Malgaigne, t. 1, p. 362b); 1690 ulcère rebelle aux remèdes (FUR.); c) 1674 « (d'une chose) qui ne se laisse pas manier » [rime] rebelle (BOILEAU, Art poétique, I, 35 ds Œuvres, éd. F. Escal, p. 158); 2. fin XIVe s. « (d'une chose) contraire, néfaste » aventure rebelle (FROISSART, Li Orloge amoureus, Poésies, I, 75, 780 ds T.-L.). Empr. au lat. rebellis (propr. « qui recommence la guerre [bellum] ») « qui se révolte, se soulève ». Fréq. abs. littér.:917. Fréq. rel. littér.:XIXe s.: a) 1 729, b) 1 151; XXe s.: a) 883, b) 1 276. Bbg. RABOTIN (M.). Le Vocab. pol. et socio-ethnique à Montréal de 1829 à 1842. Paris-Bruxelles, 1975, p. 58, 61, 86, 87. — VARDAR Soc. pol. 1973 [1970], p. 299.

rebelle [ʀəbɛl] adj. et n.
ÉTYM. V. 1160; lat. rebellis « qui recommence la guerre », de bellum « guerre ».
1 Qui ne reconnaît pas l'autorité du gouvernement légitime (ou de fait) et se révolte contre lui. Dissident, insoumis, factieux (cit. 1), insubordonné, insurgé, révolté, séditieux. || Des sujets rebelles (→ Indiscipliné, cit. 3). || Rebelle à : qui résiste délibérément à, qui est en révolte ouverte contre. || Devenir rebelle et traître à la patrie (→ Malfaiteur, cit. 1). || L'accusé sera déclaré rebelle à la loi… (→ Contumace, cit. 1).Spécialt. || Rebelle à Dieu (→ Déraisonnable, cit. 2).Satan et ses anges rebelles (→ Géhenne, cit. 3).
N. Spécialt. || Un rebelle, une rebelle : un insurgé, une personne qui prend les armes contre un pouvoir politique. Mutin. || « Allez contre un rebelle armer (cit. 1) toute la Grèce » (Racine). || Xénophon s'enrôla (cit. 2) au service d'un rebelle. || Armée de rebelles (→ Mouvoir, cit. 9). || Négocier (cit. 3) avec les rebelles. || Dompter des rebelles.
2 Littér. Qui ne reconnaît pas l'autorité de certaines personnes ou de certains principes, qui est violemment non-conformiste. || Fils rebelle. Désobéissant, indocile. || Rimbaud, prophète d'une jeunesse fiévreuse et rebelle (→ Messager, cit. 6). || Les plus rebelles (→ Flatter, cit. 59). || La religion discipline (cit. 1) les instincts rebelles.
3 Rebelle à : qui n'obéit pas, ne cède pas, résiste, est réfractaire, hostile à (qqch.). || Rebelle aux conseils, à toute discipline, à tout effort… Opposé. || Une tête rebelle aux mathématiques. Fermé.
1 Rebelle à tous nos soins, sourde à tous nos discours,
Voulez-vous sans pitié laisser finir vos jours ?
Racine, Phèdre, I, 3.
2 L'homme très jeune est un animal rebelle à la douleur.
R. Radiguet, le Diable au corps, p. 185.
3 Les professions encore rebelles à la forme syndicale s'y soumettent une à une (comme on le voit pour les fonctionnaires depuis le début du siècle).
J. Romains, les Hommes de bonne volonté, t. V, XXIV, p. 229.
4 Spécialt (dans le langage de la galanterie). Vieilli. Qui ne répond pas à (l'amour qu'on lui porte). || Femmes rebelles aux galants (→ Aïeul, cit. Boileau; et aussi plus, cit. 37). || « Rien ne faisait encor battre (cit. 55) son cœur rebelle » (Hugo).
4 (…) la malheureuse, sous prétexte qu'« autre temps autres mœurs » et que le mariage ne se concluait plus à l'ancienne mode, faisait fuir les maris en ne se montrant pas assez rebelle.
R. Radiguet, le Diable au corps, p. 163.
5 (Choses). a (V. 1560). Qui résiste à une action thérapeutique. || Fièvre, tumeur rebelle.(V. 1360). Qui résiste à la mise en ordre. || Mèches, boucles (cit. 5) rebelles, qui se coiffent mal (→ Huppe, cit. 3; nuque, cit. 1). Indiscipliné.
b Fam. Dur, résistant. || Ouïe rebelle (→ Isoler, cit. 5). || Viande, entrecôte rebelle (→ Mastiquer, cit. 2). Récalcitrant.
c (XVIIe). || Rebelle à (qqch.) : qui résiste à.(Correspondant au sens a). || Fièvre rebelle à tous les traitements. || Bacilles rebelles aux antibiotiques.(Correspondant au sens b). || Cheveux rebelles aux coiffures (cit. 8).Littér. (autres emplois) :
5 Mais ces chemins pierreux aux passants sont rebelles (…)
Hugo, la Légende des siècles, XV, « Petit roi de Galice », VII.
Sujet rebelle à la poésie. || Langue rebelle à l'expression de certaines notions.Absolt. || La rime devient rebelle (→ Rattraper, cit. 11, Boileau).
6 Oui, l'œuvre sort plus belle
D'une forme au travail
Rebelle,
Vers, marbre, onyx, émail.
Th. Gautier, Émaux et Camées, « L'art ».
7 Mon rêve de sa lutte avec les mots rebelles
Ne sort jamais vainqueur !
Sully-Prudhomme, Tendresses et Solitudes, « Je me croyais poète ».
CONTR. Disciplinable, discipliné, docile, obéissant, soumis, souple. — Enclin.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • rebelle — REBELLE. adj. de tout genre. Qui desobéit à son Souverain, à son superieur, qui se revolte, se sousleve contre luy. Rebelle au Roy. rebelle aux volontez du Prince. rebelle à la Republique. on l a declaré rebelle. esprit rebelle. ce Religieux est… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • rebelle — Rebelle, Rebellis, Contumax. Fort rebelle et contemnant ses superieurs, Percontumax. Sur peine d estre declaré rebelle, Qui contra fecisset, contra Regis imperium fecisse visum iri. B …   Thresor de la langue françoyse

  • rebellé — rebellé, ée (re bèl lé, lée) part. passé de rebeller. Qui s est révolté. •   Que le Tage et le Pô, contre toi rebellés, Te reprennent les biens que tu leur as volés !, MAIRET Sophon. V, 9 …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Rebelle — Nom assez rare. Son origine est apparemment la même que celle du mot actuel, et ce serait donc un sobriquet désignant une personne qui se révolte. Mais il faut se méfier d éventuelles variantes graphiques. Le nom est rare, on le rencontre dans l… …   Noms de famille

  • rebelle — (re bè l ) adj. 1°   Qui se soulève contre une autorité légitime. •   Vous ne deviendrez pas rebelle à sa puissance [de votre père], CORN. Hor. I, 4. •   Ce fut incontinent après la défaite de Cannes qu elle [Rome] assiégea Syracuse et Capoue, l… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • REBELLE — adj. des deux genres Qui refuse obéissance à une autorité légitime. Un sujet rebelle. Rebelle au roi. Rebelle aux ordres du prince. Rebelle à la république. On l’a déclaré rebelle. Rebelle à la justice. Un fils rebelle. Esprit rebelle. Une terre… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • REBELLE — adj. des deux genres Qui désobéit à une autorité légitime, qui se révolte, se soulève contre elle. Un sujet rebelle. Rebelle au roi. Rebelle aux ordres du prince. Rebelle à la république. On l a déclaré rebelle. Rebelle à la justice. Ce religieux …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • Rebelle — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Rebelle peut désigner Une personne prenant part à une révolte Un film d animation de Pixar prévu pour 2012, Rebelle Catégorie : Homonymie …   Wikipédia en Français

  • Rebelle —          DUMAS (Alexandre Davy de La Pailleterie, dit Alexandre)     Bio express : Écrivain français (1802 1870)     «Il n y a que les renégats de toutes les opinions qui ne sont jamais rebelles à aucun pouvoir.»     Source : Mes mémoires… …   Dictionnaire des citations politiques

  • rebèlle — a, rebelle, o adj. et n. rebelle ; insoumise …   Diccionari Personau e Evolutiu


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.